Le blog WAIBE.FR, des astuces pour faire votre site Internet...



Comment détecter les arnaques des sites Internet de vente en ligne !

27 novembre 2016



Les arnaques de sites de vente en ligne, cela a toujours existé, mais elles semblent s’intensifier ces derniers temps. Les faux sites de vente en ligne sont désormais d’aspects de plus en plus nombreux, de plus en plus professionnels, difficile de s’y retrouver entre le vrai et le faux : vous pensez commander un produit sur un site de confiance, vous payez, mais vous ne recevez jamais votre colis : la somme a été débitée, c’est trop tard. Comment les détecter, comment vérifier si un site Internet est digne de confiance ? Quelques explications…

 

Premier indice : des prix très (trop) attractifs.

Si vous êtes à la recherche de la réduction ultime, et que vous débusquez une promotion extrêmement intéressante, trop intéressante même, commencez par vous poser des questions : ce site TRES avantageux est-il digne de confiance ? 

Premier cas : la copie du site officiel

Prenons un exemple : vous êtes à la recherche d’une paire de chaussures de la marque UGG, et vous trouvez un site qui fait des réductions à -50%. Nous ne sommes pas en période de soldes, ou cette marque n’est pas habituée à faire ce genre de promotions, cela doit vous faire tiquer : des vérifications s’imposent. Commencez par vérifier si vous êtes sur le site officiel de la marque. Sur l’exemple ci-dessous, à gauche la copie et à droite le site officiel. Vous pouvez constater que le site www.ugg.com a été intégralement recopié, c’est le même graphisme à peu de choses prêt. Vérifiez l’adresse Internet qui se trouve dans la barre d’adresse : vous pensiez être sur le site officiel UGG, ce n’est pas le cas, vous êtes sur le site fribottes.com, c’est un mauvais présage.

 

copie ugg 

 

Pour confirmer si ce site est une vraie boutique, essayez de découvrir

  • Les coordonnées de la société (téléphone, adresse, numéro de SIRET, etc.)
  • Les mentions légales
  • Les conditions générales de vente
  • La politique d’échange et retours

Ces informations se trouvent généralement en bas de site. Sur chacune de ces pages, vous devriez en théorie trouver l’adresse ou le téléphone de la société. Si vous ne les trouvez pas, c’est une arnaque, n’achetez pas. En effet, si dans les conditions générales de vente, ou dans la politique de retour, vous ne trouvez pas d’adresse, comment est-il possible de faire un retour de marchandise ?

Vous tomberez peut-être sur une page contact qui ne contient qu’un simple formulaire de contact, sans aucune coordonnée. Là encore, ce n’est pas bon signe : un vrai site de vente en ligne vous indiquera une adresse et un téléphone.

 

contact arnaque

 

 

Deuxième cas : le site d’aspect professionnel qui n’est pas une copie d’un site officiel

Dans ce cas-là, les arnaqueurs ont pris le temps de faire un site qui n’est pas une copie d’un autre, ils ont mis en ligne des produits à un prix très avantageux. Plusieurs indices peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Tout d’abord la réduction trop importante : c’est trop beau pour être vrai
  • Regardez les détails graphiques : un logo un peu trop simpliste, mal positionné, des éléments mal alignés…
  • L’adresse Internet qui n’a rien à voir avec le site

C’est le cas sur le site Internet ci-dessous.

 

faux site

 

Là encore, recherchez les coordonnées de la boutique, et fuyez si vous ne les trouvez pas. Si vous trouvez un numéro de SIRET de de SIREN (identifiant société), vérifiez s’il s’agit d’une vraie entreprise sur le site Internet www.societe.com, en recherchant l’entreprise grâce à cet identifiant. Vérifiez l’adresse, les coordonnées, et si l’entreprise n’apparait pas, méfiance…

 

Les autres indices : prenez le temps de lire les textes !

 

Détectez les traducteurs automatiques

La première expression qui doit vous attirer l’œil, c’est « s’il vous plait » : si le site que vous consultez regorge de « s’il vous plait », ce n’est pas bon signe. Pourquoi ? Tout simplement parce que souvent les arnaqueurs sont dans un pays étranger pour ne pas être attaquables en France, et font appel à des traducteurs de textes automatiques. Le mot Anglais « please » est couramment employé sur les sites webs, ce n’est pas le cas du « s’il vous plait » en France. Donc si c’est expression est présente, c’est que vous êtes face à une traduction automatique.

Lisez également les textes avec attention : certaines traductions sont en effet folkloriques et doivent attirer votre attention. Par exemple, qui écrirait ceci en politique de retour (j’ai souligné quelques textes étonnants) :  

 

traduction fausse

 

Les fautes d’orthographe

La présence de fautes d’orthographes est également un mauvais présage : certains arnaqueurs se trouvent en Afrique, avec une mauvaise connaissance de notre langue Française, et donc une orthographe déplorable (même si chez nous la qualité de l’orthographe a également tendance à se dégrader depuis quelques années, mais ça c’est un autre problème…). Un site Internet bourré de fautes doit vous alerter, mais ce n’est pas pour ça que c’est une arnaque car certains vendeurs honnêtes peuvent également avoir quelques lacunes en orthographe et faire des fautes, ce n’est pas pour ça que ce ne sont pas des honnêtes vendeurs. Donc une fois ce signal détecté, recherchez les coordonnées de contact comme indiqué précédemment.

 

Levez le doute

Vous avez suivi à la lettre toutes mes recommandations, vous avez trouvé les coordonnées mais vous avez encore un petit doute : ne commandez pas tout de suite. Attendez que la boutique ouvre, et passez-lui un coup de fil, posez des questions sur les produits, soyez curieux. Si une personne compétente répond à vos attentes, vous êtes probablement face à une vraie boutique. Dans le cas contraire, n’achetez pas.

 

Trop tard, j’ai passé commande, j’ai payé et j’ai encore un doute !

Relisez ce texte, et si le doute persiste, vous avez deux choses à faire

  • Si vous avez payé avec le numéro de votre carte bancaire, faites de suite opposition en appelant le numéro de téléphone 0 892 705 705.  Si vous avez payé avec un numéro de carte virtuel à usage unique, l’opposition n’est pas nécessaire. Une fois l’opposition faite, votre carte bancaire n’est plus utilisable, vous devrez donc aller à votre banque pour en commander une nouvelle.
  • Vérifiez si la somme a été débitée de votre compte quelques jours plus tard, puis contactez- votre banque pour lui faire part du prélèvement illégal.

La plupart des banques vous assurent contre ce type d’arnaque, donc cela ne vous coûtera rien : vous serez remboursé des sommes dérobées, mais également des frais de fabrication de votre nouvelle carte bancaire.

 

 

 

demande de devis site internet pas cher  

 

Ecrire un commentaire

(Tous les commentaires seront validés par le webmaster avant d'etre publiés)

Votre nom


Votre texte


Tapez le code à gauche*

facebook partager

rejoignez notre réseau sur twitter rejoignez notre réseau sur facebook rejoignez notre réseau sur facebook

www.waibe.fr - Comment créer un site Internet pas cher, le modifier à volonté, et sans aucune connaissance informatique
Création de site Internet à petit prix pour PME, PMI, association, indépendant, profession touristique, photographe, modèle...
Société AD-WAIBE - Bordeaux - Pessac - SIREN : 517839932 - APE : 722C - Téléphone : 06.10.09.66.14
Création du site Internet à Bordeaux par AD WAIBE
AD-WAIBE : SARL au capital de 16500 €

 

Comment créer un site photo pas cher. Création site web pas cher. Liens vers des sites photo - Comment créer un site Internet pour autoentrepreneur ? - Creation de sites Internet Bassin d'Arcachon